Ici, cela n'a rien a voir avec la France, je me suis installé dans un petit village non loin de Cotonou ou la vie est très dure pour les gens du coin. Ma chambre est loin du luxe de la france, j'ai tout de meme 2 lits et une douche intégré. Les lezards, araignées et autres insectes font aussi partie de mon quotidien. l'un des habitants du village m'a preté son rechaud pour que je puisse faire la cuisine. du coup, c'est riz ou pates tout les jours + biscuits pour le grignotage.

Ma première journée, je suis allé voir un match de foot entre les collegiens de ma commune et ceux d'une commune voisine,  ils jouent bien meme avec un terrain plein de bosse et de trou. ils ont reussit à aménager des cages de but assez bien.

Ils sont tous très content de me voir, ils n'ont pas l'habitude des blancs qu'ils apel "Yuvo". A chaque fois que je sors, c'est Yuvo! ca va? tu me donnes quelque chose? je dois toujours leurs dire non car moi non plus je n'ai pas trop de moyen. Certains m'aident d'autres essaient de m'entuber. je dois tout le temps negocier car avec moi ils multiplient les prix par 2 voir par 3.

Coté collège ou je dois enseigner, je m'y rend en barque tout les jours, il y a des horaires a respecter pour ne pas etre en retard mais certains professeur ne les respecte pas et nous sommes toujours en retard :). Je commence l'enseignement dès lundi prochain, je ne sais pas si je serais à la hauteur, mais les professeurs du coin m'aide beaucoup et nous nous sommes lancé dans une collaboration afin que je puisse faire mon travail correctement. Les moyens ici sont très limités, le collège ne possède que 2 ordinateurs pour 11 classes (de 6ème et 5ème) d'environ 50 eleves chacune. Il y a constamment des coupures de courants d'environ 2 à 3 heures par jours, ce qui rendra la tache encore plus difficile.

Je n'ai jamais connu un tel desarroi au sein d'une communauté, mais les gens ici vivent avec et en ont l'habitude. ils sont très souriant et accueillant, nous projetons de faire des visites lorsque je me serais bien intégré dans le travail. j'y mettrais bien entendu mes photos pour que vous puissiez partager avec moi cette aventure.

Ma connection internet etant tres limitée, je ne pourrais me rendre regulierement sur ce blog et vous donner des nouvelles. je tacherais tout de même d'en faire autant que possible.

Il y a tellement de choses à raconter que c'est le desordre pour tout ecrire, pour les intimes je tacherais de vous faire un compte rendu orale à mon retour ;)