Et voilà, 2 semaines passée dans ce petit village, je commence à connaitre mes voisins, les « barquiers », les collègues et les enfants, les premiers pour qui je suis venu.

Une première semaine de cours qui s’est plutôt bien passée. Je donne des cours de théorie informatiques à 7 classes de 4ème ainsi que des cours de pratiques à 11 classes de 5ème et de 6ème. Ces derniers ont eu leurs premiers pas devant un ordinateur vendredi dernier, quel joie dans leurs yeux de pouvoir découvrir ces machines qu’ils n’avaient jamais vu. Nous leurs apprenons à saisir des phrases au clavier et à manipuler la souris, certains y arrivent très bien !

Le collège ou je suis est vraiment très défavorisé, il y a au moins une fois par jour une coupure de courant qui peut durer jusque 4h. Tous les bâtiments ne sont pas alimentées, il faut que j’insiste auprès du directeur pour débloquer des fonds (bien évidemment manquant) afin d’alimenter notre salle de pratique. Cela a mis 3 jours, le temps que l’électricien sache le prix, transmette au comptable qui a du valider l’opération puis faire l’installation. Nous avons maintenant des câbles qui traversent par les airs les bâtiments pour notre salle, et pouvons enfin travailler.

L’établissement ne possède que 2 ordinateurs, autant dire que c’est difficile d’en faire profiter à tous les élèves. Avec mon ordinateur portable, nous disposons de 3 postes pour des classes allant jusque 80 élèves ! A tour de rôle et par groupe de 4, nous les faisons travailler. C’est parfois l’anarchie, car à 3 professeurs lors de ces séances de pratiques, nous ne pouvons tous les surveiller.

Nous travaillons également sur un projet de construction d’une salle informatique qui serait autoalimentée par un système photovoltaïque, nous avons rendez-vous lundi avec un architecte et un ingénieur en électricité pour évaluer le prix en fonction des besoins.

Enfin, un autre projet consiste à lancer des échanges par internet entre les élèves du  collège de La Moricière à Nantes et le collège de So-Ava. Pas facile étant donnée le niveau des élèves d’ici. Mais une idée m’est venu, je propose à mes contacts français de lancer ces échanges non pas par eleves mais pas classes pour commencer, le temps que le nombre de matériel et la mise en place pratique des cours se fasse.

J’ai également proposé au directeur de l’établissement de lui donner mon programme informatique des 4ème à la fin de l’année afin qu’il puisse le refaire l’année prochaine. J’essaierai d’établir un calendrier afin qu’il puisse le reproduire aisément.

Je suis sortis cette semaine, je suis allé boire quelques bières avec des collègues et ai fait mes courses. Le problème est que les barques de mon village et m’emmenant à l’hôtel lors de mes retours finissent le travail à 21h, ce qui fait que je passe mes soirées un peu seul dans ma chambre avec, fort heureusement, mon ordinateur.

J’ai appris à chasser les moustiques, lors de mon combat contre un frelon gros comme une mandarine, j’ai failli me casser la figure dans ma chambre, j’ai aussi réussis à chasser un oiseau de ma chambre. C’est décidé, je ferme les fenêtre, tant pis pour la chaleur, c’est mon lit que l’on pourra compresser pour obtenir toute ma sueur à la fin de mon séjour.

Aujourd’hui (samedi), je suis à Cotonou, près de la plage, c’est la saison des pluies, alors autant dire qu’il ne vaut mieux pas trop sortir. Mais la visite de la ville m’a beaucoup plus. Je prends la moto avec mes collègues et ils me montrent les différents quartiers. Je n’ai pas pu prendre beaucoup de photo.

Ici on prend la moto et roule à 70 km sans casques, les gens conduisent dangereusement mais prudemment, ils ont l’habitude. La première fois, ma casquette s’est envolée.  Maintenant je la sers bien. Tout le monde me regarde, il n’y a pas beaucoup de Yuvo ici, je suis un peu comme une star, parfois on me demande un autographe, une photo.

Demain, dimanche, j’ai rdv avec des amis du collège et la fille de la bibliothécaire, ils veulent me mettre avec. Je ne sais toujours pas a quoi elle ressemble.

Bref, je commence à m’habituer à ce monde de fou et prends parfois plaisir. Heureusement que mes journée sont remplies de travail (6 à 8h par jours hehe !!) sinon je serais bien seul.

A la semaine prochaine pour d’autres nouvelles.